Loi

Quelques explications…

Les hôpitaux psychiatriques, recevant des adultes handicapés, ne perçoivent pas de fonds de l’Etat pour permettre à ces personnes d’avoir un peu de bien-être au travers de sorties, d’activités sportives, culturelles, etc… Ils reçoivent des fonds concernant le sanitaire.
Ceux dont la famille a conservé des liens avec eux sont privilégiés car leurs parents leur apportent ceci dans la mesure de leurs moyens.
Mais de nombreux adultes sont abandonnés à leur sort dans ces hôpitaux et ont peu d’activité.
En effet, il réside une inégalité dans le fait que les moyens octroyés soient différents entre le secteur médico-social et le sanitaire (parent pauvre au demeurant, comme tout le secteur de la psychiatrie).
Il faudrait que la LOI, qui prévoit ces fonds pour les Centres Médico-Sociaux, soit étendue aux Hôpitaux Psychiatriques recevant les adultes déficitaires.
La loi n°2005-102 du 11 février 2005 doit être complété par des décrets d’application afin que les adultes autistes en hôpital psychiatrique puissent, dans l’attente de structures adaptées, bénéficier d’une prise en charge éducative. Faites vos propositions, afin d’en faire part aux grandes associations  de défense des personnes handicapés pour qu’elles puissent intervenir auprès de nos élus.

http://.handicap.gouv.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *